Réalisation d’un flotteur

Pour la réalisation d’un flotteur il vous faut :

  • Du polystyrène compensé le (bleu étant mieux), celui que l’on se sert pour l’isolation ou du balsa.
  • Puis de la corde à piano, pour la quille et l’antenne,  le diamètre sera en fonction de la taille du flotteur. Ou du poil de balai de cantonnier pour les grosses antennes
  • De la colle spéciale polystyrène, ou de la colle spécial bois pour le balsa.
  • De la peinture maquette humbrol, de la couleur de votre choix et de la peinture orange ou jaune fluo pour l’antenne.
  • Du fil de cuivre fin, pour faire l’œillet qui sert à passer le fil de pêche.
  • Papier de verre fin et extra fin pour la finition et une perceuse.

Vous trouverez tous ces matériaux (Balsa /corde à piano / peinture maquette) dans des magasins de modélisme et le polystyrène compensé bleu dans des magasin de bricolage ou des chutes que l’on peut récupérer sur des chantiers.

La fabrication :

  • Découper des cylindres de la taille désirée l’aide d’un emporte pièce, fait avec un bout de canne ou une virole de vieille canne en bambou.
  • Percer le cylindre avec la corde à piano enduite au préalable de colle polystyrène et le faire sortir de part en part, veiller à bien le centrer, c’est très important pour l’équilibre du flotteur, puis faire sécher au moins 24 heures. Faites en plusieurs en série.
  • Une fois que les quilles seront sèches, mettre la corde à piano du futur flotteur dans le mors de la perceuse, puis faire tourner celle-ci en vitesse 2, puis  à l’aide du papier de verre, donner lui la forme que vous désirez (Long / boule / poire), puis une fois la finition terminée, collez l’œillet que vous aurez réalisé avec le fil de cuivre fin, en le vrillant sur une petite finette (clou).
  • Ensuite mettre la peinture de votre choix sur le flotteur, et peindre l’antenne avec la peinture fluo.

Tour pour modeler le flotteur

 

 

 

 

Ci-dessus un tour réalisé par un de mes potes, très ingénieux ! L’avantage de celui-ci c’est que l’on emprisonne la corde à piano des deux côtés, pour que tout soit bien dans l’axe et ainsi le flotteur sera bien équilibré. Alors qu’avec une perceuse, il faut bien centrer la corde à piano pour ne pas faire des flotteurs tout de travers.

La réalisation de l’œillet, ci-dessous à l’aide d’une aiguille. Oeillet partie 1
Oeillet partie 2


 

 

 

 

 

Coller l’œillet vers le haut comme sur la photo ci-dessous. Flotteur

 

 

 

 


La peinture que j’utilisais pour l’antenne. Peinture pour l antenne

 

 

 

 


 

Les flotteurs que je réalisais à l’époque. Résultat final


 
Des remarques, un commentaire postez le sur le forum

Ecrit par Moucheur38

Envoyer cet article à un ami